Nos producteurs Il y a 31 producteurs

Résultats 1 - 31 sur 31.
  • Ampelidae

    Vins contemporains

    Collection de vins de Loire et Vienne

    Logo vins Ampelidae

    Frédéric Brochet Ampelidae

    Frédéric Brochet : « Dans la dégustation, tout est dans la tête » Toutes les émotions ne sont pas dans la bouteille : nos expériences personnelles forment des espaces de représentation, qui façonnent notre goût.

    Comment parler d’Ampelidae sans évoquer son charismatique propriétaire, Frédéric Brochet. Sa passion remonte à l’enfance et aux 49ares de vignes que vinifiait par plaisir son père, chimiste, avec le pressoir en bois de la cave du Manoir familial des Mailleteries.

    Ce boulimique et surdoué, élabore ses premiers crus d’Ampelidae en 1995, tout en commençant  son Doctorat en œnologie et Ampélologie à Bordeaux après Normale Sup Chimie !  Il a un rêve en tête, faire rayonner les vins du terroir de Marigny dans le monde entier, et pour modèle les « Winemakers Australiens » avec leur approche mono-cépage.  Cela le conduit à s’affranchir de toute filiation avec l’AOC Haut Poitou, ce qui lui vaudra de solides inimitiés, et la réussite….

    Frédéric Brochet travaille 6 cépages avec une approche très fine par parcelle et un passage progressif en bio. Pour la vinification, il associe les pratiques ancestrales avec son approche scientifique, mais garanti un collage sans protéines animales ce qui lui permet d’être certifié « Végétarien » par la Vegan sociéty de Londres. Les somptueuses caves historiques du Château des Roches, hébergent désormais le nouveau chai ultra technologique du Domaine. Les cuves inox de plus de 10m de haut y côtoient les futs de chêne, dont certains fabriqués avec les bois des Hautes Futaies de la forêt de Moulière voisine par le spécialiste cognaçais Séguin Moreau.

    « Ampelidæ » tire son origine du grec Ampelos qui signifie la vigne, « Brochet » est le nom de sa famille,  « Armance B »  est le nom de sa grand-mère, « Marigny » évoque le nom du village.

    Aussi étrange que cela puisse paraître, les vignobles d’Ampelidae s’étendent, à une quinzaine de 15km du Futuroscope, sur des collines poitevines exploitées depuis plus d’un millénaire en vignobles. Marigny-Brizay compte ainsi 9 châteaux presque tous construits par la fortune viticole, du 11èmeau 19ème siècle, ce qui vaut à cette commune son surnom de Pauillac de la Vienne !

    Le nom Ampelidæ signe les Grands Vins.

    Ils sont issus de vieilles vignes et élevés en futs de chêne, Ils portent la lettre du cépage dont ils sont issus et dont ils proposent une expression épurée.

    Ampelidae K (cabernet), Ampelidae PN (Pinot Noir)

    Ampelidae S (Sauvignon), Ampelidae C (Chardonnay)

    Sous le nom Marigny Neuf, les vins élevés en cuve inox, plus légers et sur le fruit, se boivent jeunes.

    Vins Ampelidae

  • Autour des plantes

    Antoine Lecointre et Sylvain Quet 

    Producteur et fabricant de cosmétiques BIO à base de plantes ainsi que des tisanes et aromates.

    Domaine de Malaguet à Migné-Auxances en périphérie de Poitiers.

    Une trentaine de plantes y sont produites sur un terrain de 2,5 ha ou cueillies dans les forêts environnantes.

    Les plantes sont séchées dans un séchoir de 20 m2 et fabriquées sur place dans le laboratoire.

    Autour des plantes à Migné Auxances, producteur fabricant de tisanes, cosmétiques bio

  • Aux Grandes Z'oreilles

    Alice Bioche,  Asinerie et savonnerie Aux Grandes Z’oreilles à Pindray entre Montmorillon et Chauvigny.

    Fabrication de savons au lait d'ânesse

       Sannerie Aux Grandes z'oreilles    Savonnerie Aux grandes Z'oreilles

    auxgrandeszoreilles.fr

  • Bière de Montmorillon

    Logo Bière de Montmorillon

    certifié BIO   label Bio  

    De 1843… à nos jours

    À Saulgé, commune voisine de Montmorillon, existaient deux moulins à papier du 17ème siècle, rachetés par Jean-Baptiste du Vigier, comte de Miramas. Son ambition est d’y créer une brasserie de bière qui deviendra par la suite, entre les mains des familles Butaud, Pillot et Baugier, l’une des plus importantes de la région.

    À son apogée, en 1931, la brasserie emploie 60 ouvriers et produit plus de 30.000 hL de bière qu’elle distribue jusqu’à Paris où elle ravit les palais des plus fins connaisseurs. Cette bière sera même, durant les années d’occupation allemande, la plus vendue de la France libre.

    En 1963, l’industrialisation fait rage et des moyens importants sont nécessaires pour se moderniser et rester compétitif dans un contexte économique de consommation de masse. Ces investissements sont trop lourds pour les dirigeants, c’est la fin des Bières de Montmorillon…

    Brasserie de Montmorillon

    En 2016, François Guillon, jeune entrepreneur de 26 ans passionné de gastronomie, se lance le défi fou de faire renaître de ses cendres la fierté de son terroir natal : les Bières de Montmorillon.

    Issu d’une formation en école de commerce et fort de plusieurs années d’expérience dans le conseil aux entreprises à Paris, le jeune homme quitte son emploi pour prendre ce projet à bras le corps.

    Il se forme alors auprès d’un Maître Brasseur reconnu et plusieurs fois primé au Concours Général du Salon de l’Agriculture: Monsieur Fabrice Rivière de la brasserie du Mascaret.

    L’ambition est simple : redonner aux habitants de Montmorillon leur bière en produisant localement un produit de qualité et l’exporter en dehors des frontières poitevines.

    Stéphane Guillon Bière de Montmorillon

  • Boulangerie Olivier Cailler

    Boulangerie-pâtisserie Olivier et Stéphanie Cailler

    Maitre artisan boulanger

    3 avenue Jean Jaures à Châtellerault

    bio

    Olivier Cailler boulanger pâtissier

    Installés depuis 2010 à Châtellerault dans la Vienne, Olivier et Stéphanie Cailler proposent depuis 2011 une large gamme de pains, viennoiseries et pâtisseries bio.

    Les farines utilisées proviennent du Poitou-Charentes : les farines biologiques élaborées par Eric Givelet, agriculteur-minotier aux Ormes près de Châtellerault, par la Minoterie Bellot de St Maixent dans les Deux-Sèvres ou d'autres petits moulins régionaux. Les levains utilisés sont naturels, les sels proviennent de Guérande ou des îles de Ré et Oléron.

  • Brasserie de Bellefois

    Neuville de Poitou

    Bières du Poitou, Fabrication artisanale

    Brasserie de Bellefois à Neuville de Poitou

  • Compagnie Coloniale

    La Compagnie Coloniale assure tout le processus de transformation et de conditionnement des feuilles de thé dans ses propres ateliers en France à Dissay dans la Vienne.

    Plus ancienne marque de thé française, Compagnie Coloniale est fondée à Paris en 1848, et s’installe pour longtemps au 19 avenue de l’Opéra. Spécialisée d’abord dans l’importation et la distribution de chocolats, la Maison s’intéresse très vite au marché du thé en plein essor à la fin du XIXe siècle, et en fait sa spécialité.

    Thés Compagnie Coloniale

    Pour illustrer son histoire, des publicitaires de talent ont croqué la marque sur des affiches qui ont composé des images témoins de l’air du temps, et qui font désormais partie de son patrimoine.

    Depuis lors, Compagnie Coloniale a toujours continué à sélectionner ses thés d’origine, ses arômes délicats, créer ses mélanges exclusifs, et à innover dans l’originalité de la présentation de ses boites de thés.

    Une marque Made in France

    Ce savoir-faire et cette passion vive animent aujourd’hui encore Compagnie Coloniale, qui assure tout le processus de transformation et de conditionnement des feuilles de thé dans ses propres ateliers en France.

    Une marque « made in France » qui a consigné ici au fil des pages toutes ses découvertes et ses nombreuses créations pour votre plus grand plaisir.

  • Crystal Gourmet

    Fabrication artisanale

    L'entreprise est basée dans la Vienne à Marigny-Brizay.

    Confitures de fruits au thé (confi'thé), thés glacés Koori.T, caramels à tartiner au beurre salé et à la Fleur de sel, caramels à cuisiner.

    Crystal Gourmet

    Crystal est née en 2009 de la volonté et de l'envie, pour deux passionnés, de faire découvrir et partager l'univers gourmet au plus grand nombre. L'entreprise est basée dans la Vienne à Jaunay Clan.

    Persuadés de l'existence d'une demande pour des produits alimentaires aux saveurs authentiques et naturelles de nos terroirs, ils cherchent à surprendre en innovant, chaque jour, dans la subtilité des goûts et dans la qualité et l'originalité des produits gourmets qu'ils proposent.

    Ils créent essentiellement des caramels à tartiner au beurre salé et à la Fleur de Sel déclinés dans plusieurs saveurs, des « confi'thés », combinaison subtile et originale de fruits et d'une infusion de thé, des thés glacés naturels à base d'une véritable infusion de feuilles entières de thé.

  • Domaine de Villemont

    Le vignoble du DOMAINE DE VILLEMONT est composé de 33 hectares implanté à SEUILLY dans le MIREBALAIS, sur des buttes du Crétacé dominant les campagnes environnantes. Il est détenu par la Famille BOURDIER depuis plusieurs décennies. Les vignes sont situées au Nord de l’appellation AOC HAUT-POITOU sur des sols argilo-calcaires.

    Domaine de Villemont

    Domaine de Villemont

    Domaine de Villemont

  • Ferme de la Croix blanche

    Poules, poulets, pintades et canettes et au moment des fêtes, dindes, oies, chapons.

    Véronique et Claude Souriau sont éleveurs de volailles fermières BIO à Saint-Gervais-les-Trois-Clochers à 10 km de Châtellerault. 

    Les volailles grandissent au grand air et sont nourries de grains produits à la ferme.

    Véronique prépare également de délicieuses verrines de rillettes et pâtés.

    Volailles de la ferme de la Croix blanche

  • Fressi'mouss

    Un savon au lait de chèvre et au miel du Poitou fabriqué dans les Deux Sèvres.

    « Fressi'Mouss : le Savon qui va vous rendre Chèvre ».

    L'histoire de Fressimouss a de quoi inspirer ceux qui se rêvent entrepreneurs. Il y a deux ans, Katy Randriant fabriquait des savons dans sa cuisine pour sa consommation personnelle. Après avoir monté une micro-entreprise, en complément de son travail salarié dans un premier temps, elle a fini par se lancer à 100 % dans son projet, devenu depuis une entreprise à part entière. Ses efforts d'auto-entrepreneuse ont été rapidement reconnus : Trophée des femmes de l'artisanat en 2015, Trophée du produit du terroir-artisanat décerné lors du Top NR du tourisme 2016, tout en obtenant le label « Slow cosmétique » pour ses produits. 

    Elle est la seule savonnière dans les Deux-Sèvres à pratiquer la saponification à froid. Ses savons sont à base de produits naturels provenant de producteurs locaux et sans additifs chimiques. Ils peuvent être parfumés aux huiles essentielles et colorés aux pigments naturels.  A partir d'une méthode ancestrale elle obtient un savon bio et elle peut en fabriquer de façon artisanale jusqu'à 200 par jour.

    La gamme se décline en version nature les savons sont parfumés aux fragrances sans allergènes ou parfumés aux huiles essentielles.

    Fressimouss Kathy Randriant

    Fressimouss : savons au lait de chèvre et miel

  • Goulibeur

    Le Broyé du Poitou Goulibeur, une histoire de famille

    C’est en été 1976 que commence cette histoire, l’histoire d’une rencontre entre hier et aujourd’hui, l’envie de perpétuer la tradition d’un terroir et la culture de ses habitants, quand la grand-mère de Brigitte Arnaud-Boué lui confie sa recette du Broyé du Poitou qu’elle dégustait enfant chez elle pendant les vacances

    Goulibeur fabrique toujours le fameux Broyé du Poitou Pur Beurre suivant sa recette de famille. La production s'est mécanisé mais la recette reste inchangée.

    Tous les biscuits sont garantis sans colorants, sans conservateurs ni poudre levante.

    Brigitte Arnaud-Boué Goulibeur broyer du Poitou

  • Hervé Villanneau

    Hervé Villanneau est apiculteur depuis 2011 à Dissay. Après un début de carrière professionnelle dans le bâtiment, cet habitant de Dissay a fait de sa passion un métier.

    miel Hervé Villanneau 

  • Huilerie de Neuville

    Huilerie de Neuville

    Huilerie de Neuville

    L’Huilerie de Neuville est la dernière des treize huileries recensées à Neuville de Poitou au début du 20ème siècle. Elle fut Fondée en 1850 par un certain Monsieur Goujon.

    Onésime Goujon le fils du fondateur eût deux enfants, Georges et Georgette. Georges disparu prématurément à la guerre et Georgette épousa un « Batard ». L’huilerie Goujon devint l’huilerie Batard-Goujon. Le dernier des Batard naquit vers 1930 et dirigea l'huilerie pendant 60 ans mais c’est autour de 1950 que l’huilerie fût rebaptisée Huilerie Jacques Batard. Il prît sa retraite en 2003, mais sa descendance n'ayant vocation pour l'huile de noix, il revendit la fabrique. La dynastie des Batard fut brisée.

    Elle resta cependant quelques années au nom de son ancien propriétaire. C’est très récemment que l’huilerie fut nommée Huilerie de Neuville.

    Les noix utilisées pour la fabrication de l’huile proviennent toutes exclusivement du Poitou, et même de la région Neuvilloise. Neuville de Poitou se situe à une quinzaine de kilomètres au nord de Poitiers et à une dizaine de kilomètres à l'ouest du Futuroscope.

    Ce sont des particuliers qui amènent leurs noix à l’huilerie entre janvier et mars. En effet, la récolte des noix a lieu fin septembre, début octobre. Les récoltants les ramassent, les laissent sécher dans leurs coques, les cassent en décembre et amènent les cerneaux à l’huilerie en janvier. Ils les vendent, les échanges contre de l'huile ou bien l'huilerie leur fabrique leur huile. Au choix. Et cela dure depuis plus de 150 ans.

    Nous traitons entre 30 et 40 tonnes de cerneaux chaque année. Dès leur arrivée les noix sont triées et stockées dans des frigos en fonction de leur qualité. Nous les séparons en 3 catégories, le cerneau Extra, l’Arlequin, et l’invalide. Ces qualités correspondent à deux critères, la couleur et l’état du cerneau ; L’extra est un cerneau très blanc et entier, L’ Arlequin est un cerneau entier mais plus sombre et l’Invalide est un cerneau cassé.
    Il faut savoir que la période de séchage entre septembre et décembre est très importante. Une noix qui n’est pas complètement sèche produira une huile chargée en acidité. L’acidité étant un gage de qualité, c’est la raison pour laquelle nous nous imposons cette période.

    La région Poitou-Charentes fut autrefois une grande région de production. On trouvait en effet de très nombreux noyers et Neuville comptait 13 huileries. L’huilerie Batard est la dernière rescapée d’une hécatombe qui commença en 1914 avec la guerre. On avait besoin de fusils dont les crosses étaient en noyer. On commença donc a arracher des noyers. Puis vînt le remembrement et la région se transforma en terre à céréales, et enfin la mécanisation de la vigne fît de gros ravages. Chaque parcelle de vigne possédait à l’entrée et à la sortie un noyer. Le paysan faisait son vin avec la vigne et son huile avec les noix. On voit encore cette configuration en se promenant dans nos campagnes. Et donc lors de la mécanisation de la vigne, les noyers gênaient les machines et on les a donc arraché. Si bien que nous sommes passés d’une grande région de production à une toute petite région de production. Il n’y a d’ailleurs plus de professionnels de la noix, et nos fournisseurs sont uniquement des particuliers qui possèdent 1, 2 ou 3 noyers.

    Huilerie de Neuville

  • Huilerie Lépine

    Availles en Châtellerault

    Fabrication d'huile de noix et noisettes 100% d'origine naturelle depuis 1810 

    Joffrey et Christel Lépine

    Située dans la vienne, à Availles en Châtellerault, l'Huilerie Lépine fabrique de l’huile vierge de noix et de noisettes depuis 1810. Joffrey et Christel Lépine sont la 8e génération à exploiter cette huilerie traditionnelle. Un savoir-faire ancien et artisanal transmis qui permet de proposer une huile de grande qualité et parfumée.

    Huilerie Lépine à Availles en Châtellerault  

    Label signé Poitou

  • L'Escargot du Poitou

    L'Escargot du Poitou

    Corinne Lhoste

    Elevage d'escargots gros gris à Saint-Sauveur dans l'agglomération de Châtellerault.

    Depuis le 1 eraoût 2016, l'entreprise d'héliciculture appelée « L'escargot du Poitou » exerce son activité sur la commune de Senillé-Saint-Sauveur. Aujourd'hui, sa fondatrice, Corinne Lhoste « tient seule la barre »après avoir reçu une formation agricole et profité de l'expérience et des outils de Marinette Liège, spécialiste réputée en la matière durant seize ans dans le Nord-Vienne.

    Comment sont nourris les escargots :

    Durant cinq mois, la nourriture se compose de poudre de farine de céréales. Puis les escargots « se bordent » (le rebord de la coquille devient incassable). Alors on les ramasse. Durant dix jours, les mollusques jeûnent dans des sacs ou filets dits à patates. Dernière opération : stockage en chambre froide avant cuisine.

    Corinne doit cuisiner dans un laboratoire agréé pour escargots avec autoclave situé à Ménigoute (79). Parmi ses plats cuisinés : les assiettes traditionnelles d'escargots farcis, les escargotines, escargotoats, bocaux d'escargots, mais surtout sa création personnelle du pain cagouille, l'empreinte indéniable de ses origines vendéennes. 

    Corinne Lhoste l'Escargot du Poitou

  • La Blonnerie

    Marie-France Pasquinet

    Manoir de la Blonnerie à Vellèches

    Marie France élève des moutons DORSET DOWN, et produit des pommes, poires BIO (dernière année de conversion bio) qu'elle transforme en jus de fruits.

    C’est dans un manoir du XVIIIème siècle, située dans un magnifique parc pourvu d’arbres centenaires et d’un pigeonnier de 1755, le tout référencé dans le livre des « Manoirs et Logis de France », que Marie-France s’affaire autour de ses fourneaux. Elle aime concevoir des mets d’excellences à partir des produits bio issus de son exploitation ou en provenance d’exploitations voisines qu'elle cuisine dans sa ferme auberge et propose aussi des chambres d'hôtes. Soucieuse de son environnement, elle s’est reconvertie dans le bio.

    Manoir de la Blonnerie, Marie-France Pasquinet

  • La Cocotte Gourmande

    La Cocotte Gourmande Fabien Ruscassie

    Après une expérience de conseiller en agriculture bio, Fabien Ruscassie, ingénieur agro de formation, s'est lancé dans la production de conserves artisanales de légumes bio. Depuis 2011, il prépare de savoureuses recettes composées à partir de légumes bio soigneusement sélectionnés et récoltés à maturité par une dizaine de maraîchers bio locaux qui l’approvisionnent en légumes de qualité.

    Depuis 2012, il est installé dans un atelier de transformation aux normes agro-alimentaires à Cressac Saint Genis.

    Les légumes et ingrédients qui entrent dans la composition des recettes sont tous certifiés BIO.

          

    La Cocotte Gourmande         La Cocotte Gourmande

  • La Fabric' d'Alice

    Sénillé

    Alice et Nicolas Baron Producteur céréalier

    Installé depuis 2011 sur l'exploitation familiale, Nicolas Baron cultive 132 ha de céréales (colza tournesol, orge de printemps, maïs grain, luzerne porte-graines, blé tendre, blé dur), sur les communes de Senillé Saint-Sauveur et Availles. Avec son épouse, Alice Guilly, Nicolas a cherché une solution pour apporter de la valeur ajoutée à sa production. Après visites et estimation de la faisabilité du projet, le couple a décidé de transformer son blé dur en pâtes alimentaires, « de nos champs à votre assiette » disent-ils.

    La Fabric d'Alice

    Alice et Nicolas Baron

  • La Tournée des Brasseurs

    La Tournée des Brasseurs

    Des histoires à lire et à vivre

    “La Tournée des Brasseurs” est le premier livre d’une collection consacrée au patrimoine vivant de notre région.

    Sophie Guitonneau est rédactrice et journaliste. Elle aussi a longtemps évolué dans le monde de la communication avant de se lancer dans l’exercice qu’elle affectionne tout particulièrement, raconter des histoires.

    Sophie Guitonneau

  • Le Jardin d'Clem

    L'espace test en maraîchage biologique du lycée agricole de Thuré accueille des porteurs de projet en test de leur activité de maraîcher Bio appuyés par un ensemble de partenaires (lycée agricole, Chambre d'Agriculture, ACEASCOP...).
    Maraichage bio les jardins de Clem à Thuré
  • Le Verger de Marie-No

    Marie-Noëlle Morisset, confiturière à Saint Georges Les Baillargeaux.

    Les fruits qui entrent dans la fabrication des confitures et gelées sont non traités et récoltés dans la région, sauf pour les fruits exotiques.

    La rhubarbe et les framboises sont produites par un agriculteur qui travaille avec des chevaux de trait, ce qui garantit une récolte complètement naturelle.

    Les fruits sont ensuite sélectionnés, nettoyés, triés pour commencer la fabrication.

    C'est dans sont laboratoire, spécialement créé et aménagé au rez de chaussée de sa maison que sont fabriquées les confitures et gelées du Verger de Marie-No dans des bassines en cuivre et en inox. La production se fait en petite quantité pour une qualité supérieure. Avant la mise en pot, les pots sont lavés et stérilisés avant le remplissage qui se fait manuellement à la louche.

    Les pots contiennent 63% de fruits et 37% de sucre ajouté ainsi que de la pectine de fruits.


    Laboratoire Le Verger de Marie No

    Le Verger de Marie-No Confiturière à Saint Georges Les Baillargeaux

  • Les Pots Gourmands

    Sénillé

    Orianne Lauer

    Orianne Lauer est tombée dans la marmite de confitures toute petite. Elle regardait avec gourmandise ses grands-mères préparer les délicieux coulis.

    Chez Orianne, l'ingrédient est local, les fruits sont fournis essentiellement par son propre jardin et des producteurs locaux. La créatrice travaille à l'ancienne, tout est fait à la main avec bassines et louches de cuivre, spatules en bois, et stérilisateur. On est très loin des confitures industrielles, on garde uniquement le meilleur du fruit, ce sont des confitures totalement artisanale.

    Les confitures au fruit de la région ont le label "Signé Poitou-Charentes".

    Signé Poitou-Charentes

    Orianne Lauer, Confitures Les Pots Gourmands à Sénillé

  • Les Ruchers du Grand Champ

    Les Ruchers du Grand Champ,

    Vincent Touzalin , apiculteur à Orches dans le Châtelleraudais

    miel Ruchers du Grand Champ

    Les ruchers du Grand Champ Producteur de miel à Orches dans le Châtelleraudais

    Vincent Touzalin, apiculteur de métier, s’est installé depuis Avril 2008 en Poitou-Charentes et travaille 21 hectares de terre en agriculture biologique. Son activité principale est le suivi d’une centaine de ruches en production, non certifiées AB car la zone géographique ne le permet pas. Néanmoins, aucun antibiotique n’est utilisé.

    Les ruches sont transhumées sur des cultures bio en Poitou-Charentes, ainsi qu’en Corrèze. La transhumance des ruches permet de vous proposer une gamme de dix miels (colza, acacia, tournesol, sarrazin...), récoltés de façon très naturelle (sans répulsif, par centrifugation à froid… ).

    La plupart de ces miels sont signés Poitou-Charentes, c’est une véritable démarche de qualité avec un cahier des charges.

    En Mars 2013, à la Foire au miel de Jaunay-Clan, deux miels ont obtenus une médaille d'or, deux autres une médaille d’argent et un autre une médaille de bronze. 

    Les 150 ruches ne sont pas certifiées "AB", car la plupart des ruchers se trouvent dans une zone ne le permettant pas.

    Aucun antibiotique n'est utilisé et les ruches sont déplacées tant que possible sur les cultures des producteurs BIO de la région et en Corrèze.

    www.lesruchersdugrandch

  • Maison Clochard

    Alexandre Clochard est artisan fabricant de produits du terroir, installé à Sanxay dans la Vienne depuis 2016. Il confectionne de délicieuses terrines de porc, terrines à la bière, boudin noir à la bière et des douceurs sucrées à base d'amandes torréfiées : les clochettes du Poitou. Les matières premières proviennent de fournisseurs se situant au plus près de son lieu de production.

    Alexandre Clochard

    Ces produits sont nés d'une transmission, d'un savoir-faire, de par ses grand-mères et les personnes qui l'entourent. Les matières premières proviennent de fermes situées dans un rayon de 25 km autour du lieu de fabrication. Tous s'inscrivent dans une démarche d'agriculture raisonnée, les traitements naturels sont privilégiés. Les recettes sont élaborées uniquement avec des produits frais et sans ajout qui ne soit pas naturel.

    Ce ne sont pas juste des bons produits, mais des produits qui se racontent.

    Alexandre Clochard est artisan fabricant de produits du terroir, installé à Sanxay dans la Vienne

    Clochettes du Poitou

  • Paradis de Sénillé

    Ferme du Paradis à Sénillé à côté de Châtellerault

    Jérémie Cornu et Elisabeth Ledieu

    Ventes 2 fois par mois, enregistrement des commandes 10 jours avant livraison.

    Depuis 2008, Jérémie Cornu travaille avec un troupeau de 450 brebis pour produire des agneaux de boucherie. Afin de subvenir à l'alimentation de ses animaux, il produit ses propres fourrages et presque la totalité des céréales nécessaires.

    Si le Paradis n'est pas labellisé bio, les éleveurs pensent à franchir le pas. Les bêtes sont nourries à 85 % de pâtures et de foin. Pour le reste, les ovins se rassasient de céréales. « Notre agneau, il a le goût du reviens-y !, sourit Élisabeth Ledieu.

    Une particularité de la ferme du Paradis : la laine de brebis. Présentée en écheveaux, cette laine pure a été réalisée à partir des toisons des brebis. Elizabeth confectionne de jolies créations en laine et fait également des commandes sur-mesure.

    www.auparadisdesenille.com

    Paradis de Sénillé Elisabeth LEDIEU et Jérémie CORNU

    La ferme du Paradis à Sénillé à côté de Châtellerault.

    Ferme du Paradis à Sénillé

  • Sevre Autruche

    Elevage d'Autruches dans les Deux Sèvres 79440  COURLAY : viande d'autruche, rillettes, pâté, mousse de foie, civet d'autruche.

    Sevre Autruche élevage d'autruches

Résultats 1 - 31 sur 31.